Torres del Paine – Treks O & W

Pour profiter au mieux du parc national de Torres del Paine, il y a un multitude de possibilités, mais pour le faire en trek, on retiendra les deux principales alternatives : le « O » et le « W ». Ces deux treks tirent leur nom de la forme qu’ils prennent sur la carte. Le O fait effectivement le tour dur massif qui renferme les fameuses Torres alors que le W parcourt la partie inférieure du O en rajoutant une variante au milieu avec une incursion dans la Valle del Frances et une autre dans la vallée qui mène au pied des Torres.

Carte_Torres_del_Paine_cropMais pourquoi choisir, si vous avez un peu de temps, 6 ou 7 jours, vous pouvez parfaitement faire les deux. Dans ce cas, certaines parties peuvent se faire sans le sac ou avec un sac réduit. En contre-partie, il faudra faire quelque grosses journées, mais rien d’insurmontable.

Jour 1 : Arrivée à Laguna Amarga → Campamento Las Torres

Lisez le récit de cette première étape ici : Jour 1 !

DSC_0231Deux solutions s’offrent à vous en partant de Laguna Amarga : prendre la navette qui vous emmènera à l’Hosteria Las Torres, moyennant 2500$ (CHP) par personne, ou vous faire les 7,5km à pied sur la piste.

Une fois à l’Hosteria, il ne vous reste qu’à suivre les panneaux, impossible de se tromper, le chemin est extrêmement bien indiqué, en plus il n’y en a qu’un ! Après avoir traversé un pont, les choses sérieuses commencent avec la principale montée de l’étape. Vous arrivez ensuite à une sorte de « mirador » (point de vue) d’où il est possible de voir le campamento Chileno. Il est probable qu’on vous ait dit à l’entrée du parc que vous devrez vous arrêter là mais renseignez-vous auprès des gardes, le campamento las Torres est très certainement ouvert. Si vous vous demandez pourquoi on vous a donné des renseignements erronés, c’est très simple : Chileno est payant, Las Torres est gratuit !

Le chemin qui monte au campamento Las Torres grimpe doucement en sous-bois. Le campamento lui-même n’est qu’à 45 minutes du Mirador qui se trouve au pied des Torres. Tous les emplacements sont abrités par les arbres, ce qui est un luxe quand on connait le vent patagon. Vous disposerez même de deux toilettes et d’une cuisine, entendez par là trois murs et un toit ce qui constitue déjà un réel luxe. Un conseil, même si vous y arrivez fatigués, montez au Mirador si les tours sont dégagées, rien ne dit qu’elles le seront pour encore longtemps.

Temps
Distance
Montée
Descente
3 heures
9km
600m
170m
.
.
2 heures
30 minutes
.
.
.
.

 

Jour 2 : Campamento Las Torres → Campamento Italiano

Lisez le récit de cette étape ici : Jour 2 !

Patagonie-0245Au saut du lit, vous prendrez à la frontale le chemin qui part juste à côté du camp pour monter au Mirador. Comptez entre 45 minutes et une heure pour y parvenir, sans difficulté particulière. Après avoir (ou pas) admiré les Torres, vous redescendrez au campamento pour récupérer vos sacs, ensuite le chemin empreinte le sentier suivi la veille pour arriver. Peu après le point de vue situé après Chileno, vous prendrez à droite le raccourci (shortcut) en direction de Los Cuernos.

La première partie du chemin s’effectue en descente régulière jusqu’à rejoindre le chemin qui vient de l’Hosteria Las Torres. A partir de là, on trouve un peu tous les types de terrains, des passages en sous-bois, des marécages que l’on traverse sur des passerelles, de la steppe… On enchaîne le tout dans une succession de montées et de descentes de faible dénivelé.

Le campamento Los Cuernos est très agréable, situé tout près du lac Nordenskjöld, au milieu d’une forêt d’arbre de petite taille, on y profite aussi bien du soleil que de l’ombre. Mais pas question de s’arrêter là, vous allez continuer jusqu’au campamento Italiano qui par sa situation vous permettra de voyager léger le lendemain matin. Environ 5km séparent les deux campings, encore une fois sur un terrain vallonné.

Le campamento Italiano est situé sous les arbres en bordure de rivière. C’est d’ailleurs dans celle-ci, un peu trouble à cause des glaciers en amont, que vous irez puiser l’eau de vos repas. Si le cœur vous en dit, vous pourrez aussi vous y laver, nous avons essayé et c’est… vivifiant ! Au camp, il y a tout le confort moderne : des toilettes à profusion, une cuisine couverte et plein de bûches à transformer en chaises et en tables.

Temps
Distance
Montée
Descente
8h45′
~25km
940m
1410m
.
.
3h
3h30′
.
.
.
.

 

Jour 3 : Campamento Italiano → Refugio Grey

Lisez le récit de cette étape ici : Jour 3 !

Patagonie 0335 Pour débuter cette nouvelle journée, vous voyagerez léger jusqu’au Mirador Frances ou si l’envie vous prend et que la météo le permet jusqu’au campamento Britanico. L’aller-retour pour le Mirador se fait en 1h30, photos comprises. Une fois revenus au camp, empreintez le pont pour rejoindre le campamento Paine Grande situé à un jet de pierre de la Guarderia Pehoe.

Le chemin a un profil relativement plat, on passe de nouveau à travers bois puis dans des marécages très bien équipés de passerelles de bois. Vous profiterez de la traversée des vestiges de la forêt incendiée en 2012 par la négligence d’un touriste pour comprendre les raisons pour lesquelles les gardes et l’administration du parc font tant de pédagogie autour des feux. Puis vous arriverez au lac Pehoe, aux eaux d’un bleu somptueux, l’occasion de faire une pause pique-nique dans l’herbe du campamento.

Il ne reste plus qu’une dizaine de kilomètre à parcourir pour rejoindre le campamento Grey. Le chemin se faufile en montant dans une vallée étroite au bout de laquelle vous serez récompensés par une vue sur le lac et sur une partie du glacier Grey. Il ne reste plus qu’à descendre légèrement pour atteindre le camp.

Le campamento Grey est certainement l’un des meilleurs que vous trouverez dans le parc, mais cela se paie : 4000$CLP par personne. Mais à ce prix vous bénéficiez d’une cuisine fermée avec un évier, de toilettes avec chasse d’eau et d’une douche chaude ! Tout ça en plus d’un emplacement sympathique dans l’herbe.

Temps
Distance
Montée
Descente
8h10′
~23km
830m
950m
.
.
3h
2h45′
.
.
.
.

 

Jour 4 : Refugio Grey → Campamento Los Perros

Lisez le récit de cette étape ici : Jour 4 !

Patagonie 0489 Au matin, un petit tout au Mirador Grey s’impose, que vous y soyez allés la veille au soir ou non. Au minimum, cela vous ouvrira l’appétit pour le petit déjeuner. Le chemin vous conduira tout d’abord à un Mirador (~1h) situé à proximité du Campamento Los Guardas, nous n’avons pas vu le campamento, mais heureusement, le Mirador, un peu à l’écart du sentier est bien indiqué et absolument immanquable. Jusque là, la montée se fait tout en douceur en sous-bois, le sentier s’élevant progressivement.

La suite de la progression jusqu’au Campamento Paso (~4h30 depuis Grey) est un peu plus technique avec des ponts de singes et des échelles dont la solidité des attaches laisse dubitatif. La descente à flan de montagne vers le campamento peu également s’avérer difficile surtout si la pluie vient rendre le chemin glissant et surtout si le vent s’en mêle. Le camp est assez rudimentaire, un peu comme Las Torres le premier soir, mais ici des terrasses ont été aménagées pour accueillir les tentes. Il est possible de s’y arrêter, mais mieux vaut continuer si la météo le permet.

Après le camp, le sentier joue en quelque sorte aux montagnes russes pendant un bon quart d’heure, puis la montée débute brusquement. Le chemin étant en  terre et très raide par endroits, il peut être très difficile à pratiquer par temps de pluie, surtout si vous faites l’étape en sens inverse. Cependant, le couvert des arbres vous protégera d’une légère pluie  jusqu’à ce que le chemin débouche dans le pierrier qui vous amènera au Paso John Gardner. Le col se situe 800m au-dessus du précédent campamento, la montée s’avale en 2h en prenant un rythme régulier. Dès les abords du col, on peut bénéficier d’une vue sublime sur le glacier Grey qui s’étend à perte de vue.

La descente ne présente pas de difficulté particulière, mais la dernière 1/2 heure est harassante avec des passages dans la boue, sur et sous des arbres couchés, une alternance de montées et de descentes. Bref vous serez heureux d’arriver au Campamento Los Perros (4h30 depuis Campamento Paso). Le camp est situé en sous-bois et dispose d’uns cuisine fermée et d’une douche… froide !

Temps
Distance
Montée
Descente
9h10′
~23km
1820m
1350m
.
.
4h20
3h10′
.
.
.
.

Jour 5 : Campamento Los Perros → Refugio Dickson

Lisez le récit de cette étape ici : Jour 5 !

Cette étape est une réelle étape de transition, elle sera la bienvenue pour récupérer des efforts de la veille, mais les plus courageux ou les plus pressés pourront toujours la doubler avec celle du jour 6.

Jour 6 : Refugio Dickson → Campamento Serron

Lisez le récit de cette étape ici : Jour 6 !

A venir…

Jour 7 : Campamento Serron → Laguna Amarga

Lisez le récit de cette étape ici : Jour 7 !

A venir…

Note importante : l’inflation dans la région est galopante, autant qu’un cheval de gaucho, les prix ne sont donc qu’indicatifs et risquent d’augmenter sérieusement d’une saison à l’autre.
Torres del Paine – Treks O & W
0 votes, 0.00 avg. rating (0% score)

Laisser un commentaire