Péninsule de Snaefelsnes

Sans doute l’une des plus belles péninsules, elle offre une grande variété de paysages. Au détour d’un virage on peut aussi bien tomber sur un abri pour faire sécher la viande de requin que sur un monstrueux 4×4 capable de franchir n’importe quelle rivière.

L’architecture locale fait la part belle à l’école moderne. On trouve peu de constructions typiques auxquelles sont préférés les bâtiments fonctionnels. La péninsule compte même l’une des plus hautes antennes radio-TV au monde, ce qui n’a pas été sans poser de problèmes pour la peindre vu le vent qui souffle généralement sur les côtes.

Le mont Snaefellsjökull qui a donné son nom à la péninsule. Souvent couvert de nuages, il a daigné se montrer pour la photo. On trouve sur le littoral la représentation du gardien Bardur qui veille sur le mont. Non loin, les autorités ont conservés « intacts » par devoir de mémoire les restes d’un chalutier anglais.

Au Nord de la péninsule, on traverse Budir : son église, son cimetière et sa plage de sable blanc contrastant avec les rochers noirs. Et enfin, nous trouvons les linaigrettes s’ébouriffent au vent.

Péninsule de Snaefelsnes
0 votes, 0.00 avg. rating (0% score)

Laisser un commentaire