Torres del Paine – Jour 6 – de Campamento Dickson à Campamento Seron

Ce matin nous nous réveillons vers 7h30. Je n’ai pas bien dormi, mais je suis incapable de me souvenir pourquoi. Comme hier, il a plus toute la nuit, mais encore un fois ça se calme le matin. Tant mieux ! Côté température il ne fait pas bien chaud sous la tente et ça se ressent à la quantité de condensation. On aura beau la secouer, rien n’y fera, et ce matin, pas la peine de compter sur le soleil, visiblement il a dû faire la nouba hier soir et il pointe aux abonnés absents.

Patagonie 2014

Avant de quitter le camp, nous nous arrêtons à la cabane du gardien pour poser notre cartouche de gaz vide et lui régler là nuit, visiblement hier soir ce n’était pas le moment. A 9h nous sommes en chemin. Comme hier, nous avons dû nous adapter à la météo, et nous avons revêtu les pantalons étanches, les vestes Gore-Tex et les gants.

Patagonie 0719 Le chemin est quasiment tout plat, il serpente au milieu d’une steppe herbeuse. Quand le terrain est trop humide, des sortes de chemins de bois ont été installés. Nous nous installons peu avant le Refugio Coiron où il est interdit de camper. A partir de là, nous nous rapprochons du Lago Paine que le chemin surplombe. Le sentier monte un peu jusqu’au Paso Viento qui paraît-il porte bien son nom. Effectivement ça souffle, mais à notre avis pas tant que ça, peut-être est-ce dû au fait que nous avons toujours le vent dans le dos depuis Grey ?

Au abords du col, nous imitons un couple de Suisses qui ont les yeux levés. Deux condors planent au-dessus de nous. Ce n’est probablement pas la première fois que nous en voyons depuis le départ, mais c’est à coup sûr la première fois que nous pouvons dire avec certitude qu’il s’agit bien de condors. Bizarrement, dans la descente du col, nous croisons de nouveau des trekkeurs. Compte-tenu de l’heure tardive, nous en déduisons qu’ils doivent certainement doubler leur première étape et rejoindre Dickson directement depuis Laguna Amarga, cependant ils risquent d’arriver très tard, voire même d’être stoppés à Coiron et de devoir se payer la nuit en refuge.

Patagonie 0794 Le chemin longe maintenant le Rio Paine et nous amène doucement vers le campamento Seron. A peine arrivés, nous montons la tente sous un soleil timide. Je suis obligé d’en éponger l’intérieur tellement il est trempé. En 30 minutes, avec le vent habituel et quelques rayons de soleil, tout est sec. Annaïg est affamée, elle me harcèle pour qu’on passe à table ! Mais il n’est que 17h et je n’ai pas envie de me lever au milieu de la nuit tenaillé par la faim, je la fais donc attendre jusqu’à 18h30.

Quoi de mieux pour patienter que de faire connaissance avec la petite famille de rapaces Patagonie 0786 (dont le nom local m’a échappé) qui squatte un bout de bois à l’entrée du camping. Le rejeton est le plus bavard et probablement aussi le plus glouton, il entamera plus tard un tour les tente pour vérifier si un campeur n’aurait pas laissé à sa portée quelque chose de comestible. Pour patienter, il y a aussi la douche. Je ne suis pas fâché de pouvoir me rincer suite à la coupure d’eau.

Si le camping est très agréable, terrain en herbe, toilettes avec PQ, douche chaude, la cuisine est un peu en retrait. Elle est adossée aux sanitaires et seul un toit nous protège. Autant dire que nous sommes bien exposés au vent. Après le repas, nous discutons un moment avec une Française qui vient de finir ses études d’architecture et qui termine une période dans une organisation caritative. Comme beaucoup de personnes avec qui nous discutons, elle est en Patagonie pour plusieurs mois. Mais où les gens trouvent-ils autant de congés ?

Après le repas, nous profitons du relatif beau temps pour faire une petite ballade hors du camping. Nous en profitons pour photographier les lièvres et les oiseaux. Puis nous nous mettons sous la tente pour lire. Il timbre quelques gouttes de pluie, comme d’habitude…

Temps
Distance
Montée
Descente
6h15′
19km
450m
450m
.
.
1h40
1h15′

Utilisez les flèches du clavier pour passer d’une image à l’autre.

Torres del Paine – Jour 6 – de Campamento Dickson à Campamento Seron
0 votes, 0.00 avg. rating (0% score)
Avec mots-clefs , , , , , , , , , , , , , , .Lien pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire